Nos actions

Activités

Nous organisons ponctuellement des animations, évènements, expositions et activités destinés à sensibiliser le public à la question des migrants. Avec le soutien de partenaires extérieurs, nous proposons également différents ateliers (animations sur les économies d’énergie, ateliers philosophie, etc.) et projets culturels ou pédagogiques (réalisation d’un film d’animation, projet artistique autour du conte, création d’un potager social, etc.) qui viennent compléter les formations en FLE et citoyenneté. Nous sommes convaincus qu’un environnement nouveau ne se découvre pas uniquement entre les murs d’une classe et ces activités constituent autant d’opportunités d’appréhender la société d’accueil sous différents angles.

T’es qui toi ?

Création d’une vidéo par nos étudiants dans le cadre des cours de français langue étrangère.
Une collaboration avec l’asbl Camera-etc.

Un yéti dans notre classe

Nous avons, en 2020, proposé à un groupe d’apprenants francophones confrontés à de grosses difficultés en lecture et en écriture de réaliser un court-métrage d’animation de A à Z. Enthousiasmés par la proposition, ils avaient décidé de s’engager dans la réalisation ludique d’un abécédaire en partenariat avec l’asbl Camera-etc. Mené avec le groupe Alpha Francophone, ce projet s’est inscrit dans le cadre de l’appel à projets Alpha-Culture 2019 de la fédération Wallonie-Bruxelles.

Découvrez le making-of du projet.

Nizar, récit d’un résistant Syrien

Nizar, nous l’avons rencontré en 2016, dans le cadre des permanences sociales que nous organisons à Liège. Peu à peu, il nous a confié son histoire : avant d’être contraint de fuir, il menait une vie ordinaire à Deraa avec sa femme et ses enfants. Concessionnaire automobile, sans engagement politique particulier, rien ne le prédisposait à entrer en résistance lorsque la guerre a éclaté. Mais lorsque son voisin est tué par les forces antiterroristes lors d’une manifestation pourtant pacifiste, il décide d’agir.

Il nous parle de son quotidien en pleine zone de conflit, de la solidarité qui s’installe entre voisins pour pouvoir survivre là où tout s’effondre, de ce que son engagement lui a coûté, de son exil.
Grâce à la plume d’Isabelle Marlier qui a retranscrit son témoignage, aux belles illustrations de Laura Genz et aux repères historiques, culturels et géopolitiques qui éclairent le récit, le livre touchera un public d’adultes et d’adolescents qui souhaitent mieux comprendre ce conflit qui s’enlise depuis 2011.

On cherche tous quelque chose

Ce projet collectif basé sur la collaboration, l’investissement et la valorisation du travail de chaque participant a été mené dans le cadre de l’appel à projet Alpha-Culture 2018 de la fédération Wallonie-Bruxelles en partenariat avec l’asbl Camera-etc, une structure socio-artistique spécialisée dans le cinéma d’animation. Il s’agissait de réaliser un court-métrage d’animation avec un groupe constitué de 14 personnes peu scolarisées et qui ne connaissaient pas l’alphabet latin.

L’intérêt du projet était à la fois pédagogique et culturel :

  • Pédagogique parce que le cinéma d’animation est un outil d’expression particulièrement bien adapté au public Alpha. Il permet de s’exprimer par le biais de l’imaginaire, en ayant recours à un langage universel et symbolique. La réalisation du film a l’avantage de mobiliser de manière concrète et active toute une série de compétences qui vont favoriser les apprentissages linguistiques, qu’ils soient oraux (échanges multiples notamment pour créer le scénario, enregistrement des voix), écrits (rédaction des dialogues, storyboard) ou graphiques (dextérité dans le dessin), voire même techniques (manipulation des outils de réalisation).
  • Culturel par la thématique que les apprenants ont choisi d’aborder : les difficultés qu’ils ont rencontrées et qu’ils rencontrent encore en tant que nouveaux arrivants dans un pays où tout est différent (les codes, la culture, les modes de fonctionnement, mais aussi les situations qui les ont surpris dans la vie quotidienne comme le fait de voir des jeunes se bécoter dans le bus devant tout le monde…).

Découvrez le making-of du projet.

Tu es mon autre

Le projet « Tu es mon autre » a été mené grâce à la généreuse collaboration du Théâtre de la parole de Bruxelles. L’objectif était de fédérer un groupe d’apprenants en FLE autour d’un projet commun axé sur la parole et le sens de cette parole reliée à la mémoire vive.

Avec la complicité de la conteuse liégeoise Zazie Prignon, les étudiants ont été amenés à sortir de leur quotidien ou à l’explorer par différents biais afin de faire émerger une thématique sur laquelle ils souhaitaient travailler. Au terme de ce processus, trois contes centrés sur le thème du voyage et du temps – passé, présent et futur – ont ainsi été rédigés à plusieurs mains. Les accompagnatrices du projet sont intervenues le moins possible afin que les apprenants soient les acteurs centraux du projet et qu’ils le conçoivent de A à Z. Les contes ainsi produits sont véritablement le fruit de l’imaginaire collectif de nos étudiants, qui ont beaucoup apprécié ce cheminement et ce défi linguistique. Dans un second temps, la créatrice Judith Melin, avec attention et bienveillance, a permis à nos étudiants de s’initier à la couture et de créer des décors de tissus afin d’illustrer leurs histoires.

Les trois contes et leurs illustrations ont été réunis dans un petit livret que vous pouvez télécharger ici.