Témoignages

Zone de Texte: Yves, professeur de français : 
Yves, tu fais partie de l’équipe des professeurs de l’Aide aux Personnes Déplacées depuis de nombreuses années. Peux-tu m’expliquer en quoi consiste exactement ton métier ?
Je donne  des cours d’alphabétisation et des cours de français langue étrangère. L’alphabétisation, ça concerne des personnes qui n’ont pas été alphabétisées dans leur propre langue. Quand ils arrivent ici, ils ne parlent pas français, ils ne lisent pas dans leur langue, et ils n’écrivent pas dans leur langue non plus. Je travaille aussi avec des personnes qui ont été scolarisées dans leur pays mais qui ne parlent pas le français. Je vois plutôt ça comme un travail d’animateur …
Lire l’intégralité du témoignage.
Zone de Texte: Danielle et Nicole, bénévoles au magasin : 
Qu’est ce qui vous a poussées à rejoindre l’équipe de bénévoles du magasin de seconde main à Liège ? 
Danielle : Je voulais faire du bénévolat, et l’aspect service social m’intéressait, je voulais travailler dans un objectif social. Ici, on discute avec les gens, on rencontre du monde, je dois dire que ça m’apporte beaucoup. Si je restais chez moi ce serait vraiment moche, ici ça fait du bien au moral. On voit toutes sortes de personnes, il y a des habitués, on discute beaucoup, c’est bien.
Lire l’intégralité du témoignage.
Zone de Texte: Neda, eleve dans un groupe de français langue etrangère : 
Neda, tu as suivi deux ans de formation auprès de l’Aide aux Personnes Déplacées. Qu’est ce q
ue cela t’as apporté ? 
Le gros avantage, au niveau du français, c’est que je parle beaucoup mieux qu’avant, et maintenant je connais bien la Belgique. Si j’ai besoin de quelque chose je peux y aller directement, demander, je me débrouille. En plus, je suis plus courageuse, j’ai le courage de sortir toute seule, de parler avec les gens, de chercher du travail. Avant non. Avant j’avais peur.